Traitement de la parodontie

Qu’est-ce que la parodontie?

La parodontie est une spécialité de la médecine dentaire qui s’intéresse à la santé du parodonte. Elle évalue et soigne le parodonte, qui est l’ensemble des tissus qui soutiennent la dent.

Le parodonte comprend :

La gencive

C’est le tissu mou qui entoure les dents et qui recouvre l’os de la mâchoire. Son rôle est de soutenir les dents et de les maintenir bien en place.

L’os alvéolaire

C’est la partie de l’os de la mâchoire qui reçoit la racine dentaire.

Le cément

Il protège et recouvre entièrement la racine dentaire à l’intérieur de l’os alvéolaire.

 Le ligament parodontal

Il est situé entre le cément et l’os alvéolaire. Ce tissu entoure complètement la racine dentaire.

Les nerfs et les vaisseaux sanguins

Ils sont situés au centre de la racine dentaire, mais également tout autour de la dent dans les différents tissus du parodonte.

Que sont les maladies parodontales?

Les maladies parodontales affectent les constituants du parodonte. Les plus connues sont la gingivite et la parodontite.

Ce sont les infections bactériennes et parasitaires qui sont responsables du développement de ces maladies. Une mauvaise hygiène buccale provoque l’accumulation de bactéries sur les dents. En s’agglutinant entre elles, celles-ci forment un film collant transparent appelé plaque dentaire. La plaque se loge principalement dans les coins difficiles à nettoyer, entre les dents et le long de la zone parodontale. Lorsqu’elle n’est pas retirée quotidiennement, la plaque se calcifie et devient une croûte dure appelée tartre. Ce milieu acide attaque l’émail des dents, causant la carie mais également l’inflammation de la gencive appelée gingivite. Si cette dernière n’est pas traitée, elle s’aggrave et devient parodontite.

Quels sont les facteurs de risques?

  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire;
  • Le diabète;
  • Le tabagisme;
  • La grossesse et la ménopause (changements hormonaux);
  • Un système immunitaire affaibli (VIH/Sida, leucémie, etc.).

Mieux comprendre la gingivite

La gingivite est le premier stade de la maladie parodontale. C’est une inflammation mineure de la gencive très fréquente : 70% de la population aura une gingivite au cours de sa vie et 64% des femmes enceintes.

La gingivite est directement liée à une mauvaise hygiène buccale, puisque c’est la multiplication des bactéries le long des gencives qui en est la cause.

Symptômes

Comme la gingivite n’est pas nécessairement douloureuses, plusieurs personnes ignorent qu’elles en sont atteintes jusqu’à ce qu’elles commencent à observer les signes suivants :

  • Saignements lors du brossage ou du passage de la soie dentaire;
  • Rougeurs et enflure des gencives;
  • Sensibilité thermique;
  • Mauvaise haleine persistante.

Traitement

  • Détartrage professionnel fait par l’hygiéniste dentaire;
  • Brossage des dents 2x par jour;
  • Passage de la soie dentaire tous les jours au coucher;
  • Dentifrice au fluorure.

Le traitement de la gingivite commence par un nettoyage professionnel, en profondeur, effectué par une hygiéniste dentaire. Grâce à ses instruments, elle peut retirer le tartre accumulé le long de la ligne gingivale.

Les bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaires doivent ensuite être adoptées à la maison. Lorsque le tartre a été enlevé et que l’hygiène est bonne, la gencive peut retrouver la santé. Les symptômes observés (rougeurs, saignements…) disparaissent progressivement.

Mieux comprendre la parodontite

La parodontite représente le stade le plus avancé de la maladie parodontale. Elle est le résultat d’une gingivite non-traitée. Les bactéries, qui s’étaient infiltrées sous la gencive, se logent maintenant dans les poches parodontales. Graduellement, elles attaquent le parodonte qui soutient les dents. La gencive s’amincit, se rétracte et lorsque le ligament parodontal et l’os alvéolaire sont affectés, la dentition devient instable.

Les dégâts causés sont irréversibles et la perte des dents est possible si aucun traitement de parodontie n’est effectué.

Symptômes

  • Sensibilité dentaire;
  • Récession gingivale;
  • Formation d’abcès;
  • Mobilité dentaire;
  • Perte des dents.

Traitement

Comme les conséquences sont graves pour la dentition, un diagnostic de parodontite est habituellement suivi d’une prise en charge rapide par le dentiste. Un plan de traitement adapté à la gravité de la situation est établi.

  • Détartrage;
  • Nettoyage en profondeur des poches parodontales afin d’éliminer les bactéries;
  • Surfaçage radiculaire afin de retirer les bactéries qui seraient collées aux racines dentaires;
  • Prise d’antibiotiques si nécessaire;
  • Remodelage de la gencive si nécessaire (gingivoplastie);
  • Greffe osseuse si nécessaire.

Les maladies parodontales s’installent sournoisement, mais peuvent avoir des conséquences néfastes si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées à temps. Pour les éviter, une hygiène bucco-dentaire minutieuse et des visites régulières chez votre dentiste sont essentielles.