Velscope

Bien qu’il soit souvent oublié, le cancer de la bouche est une maladie assez fréquente. Il tue chaque année plus de gens que le cancer des testicules, du col de l’utérus et du cerveau. Sans traitement, ce n’est que 57% des gens atteints qui survivront plus de 5 ans.

Le cancer buccal s’installe dans les cellules de la bouche. Ces cellules subissent parfois des changements qui provoquent une croissance ou un comportement anormal. Une tumeur bénigne peut alors apparaître puis devenir maligne. Cette dernière est formée un groupe de cellules cancéreuses qui envahissent et détruisent les tissus voisins de la muqueuse buccale. Le cancer peut aussi se propager (métastases) à d’autres parties du corps s’il n’est pas soigné à temps.

Le dépistage du cancer buccal :

Habituellement le dépistage du cancer buccal se fait lors de l’examen dentaire périodique. En plus de vérifier l’état des dents et des gencives, le dentiste examine les autres structures de la bouche : l’intérieur des joues, la langue, le plancher de la bouche, les lèvres, le palais et la gorge. Un examen physique sommaire lui permet de rechercher tout signe de cancer : masses et enflure dans la bouche ou au cou, mouvement de la langue anormal, état des glandes salivaires. L’examen de dépistage classique peut révéler la présence de cancers, mais arrive difficilement à les détecter lorsqu’ils sont à un stade très précoce.

Comme pour tous les cancers, une détection rapide augmente significativement les chances de réussite du traitement et le taux de survie. Le cancer buccal étant habituellement asymptomatique et indolore, il est souvent découvert tardivement ce qui en complique le traitement. Pris à temps, 80 à 90% des cancers de la bouche peuvent être guéris.

Le VELscope : pour un diagnostic d’une précision exceptionnelle!

Le VELscope est une technologie de pointe qui révolutionne littéralement le travail du dentiste pour la détection du cancer buccal. Il aide le dentiste dans l’établissement d’un diagnostic précis et rapide. Il facilite l’examen de la muqueuse buccale à la recherche de lésions anormales et de cellules précancéreuses.

Léger et portatif, le VELscope utilise la visualisation de la fluorescence. Une lumière bleue très brillante illumine tout l’intérieur de la bouche. Les cellules saines font réfléchir la lumière tandis qu’une masse sombre révèle la présence d’un tissu anormal, d’une lésion, de cellules précancéreuses ou cancéreuses. La puissance de cet outil permet de détecter des lésions situées en profondeur, sous la surface des tissus buccaux, qui seraient invisibles à l’œil nu. Comme il est petit, le VELscope peut facilement se rendre dans tous les coins de la cavité buccale, et ainsi accéder aux endroits plus difficiles à visualiser. La bouche est donc inspectée en profondeur dans sa globalité.

L’examen ne prend que quelques minutes et révèle immédiatement la présence d’une anomalie. De plus, il est complètement indolore pour le patient puisqu’il s’effectue sans contact. La lumière bleue est parfaitement sécuritaire.

L’appareil VELscope se révèle un outil particulièrement précieux puisqu’il peut également dépister bien d’autres maladies de la bouche, telles que des infections virales, bactériennes et fongiques.

La procédure :

  • Tout commence par un examen visuel de la cavité buccale, de la partie inférieure du visage et du cou;
  • La bouche est ensuite nettoyée à l’aide d’une solution de rinçage pendant une minute;
  • Des lunettes de protection sont fournies au patient et les lumières du cabinet sont tamisées afin de mieux voir la cavité buccale éclairée par le VELscope;
  • Le dentiste dirige la lumière bleue de l’appareil sur toutes les structures de la bouche;
  • Si une lésion est détectée, une biopsie pourrait être faite sur le champ afin d’en faire l’analyse.

Les avantages du VELscope :

  • Simple d’utilisation et rapide;
  • Confortable pour le patient et complètement indolore;
  • Sécuritaire;
  • Peut être combiné à la photographie numérique;
  • Détection précise de lésions précancéreuses et cancéreuses invisibles à l’œil nu.

Recommandations :

Il est recommandé de procéder à un examen de dépistage annuel à partir de 16 ans, en complément de l’examen buccal régulier. En présence de l’un ou de plusieurs facteurs de risque suivants, il est préférable de passer cet examen aux 6 mois :

  • Consommation de produits du tabac (cigarette, cigare, cannabis, tabac à mâcher, etc.);
  • Consommation excessive d’alcool;
  • Exposition prolongée des lèvres au soleil;
  • Antécédents familiaux.

Le VELscope est un outil de diagnostic d’une grande précision qui permet de sauver des vies chaque année. Pour profiter de cette technologie, parlez-en à votre dentiste.